Revue de presse

"La désalpe qui prend du poil de la bête..." tiré de L'Impartial du mercredi 2 octobre 2002
"...la manifestation ne cesse de prendre du volume. Au milieu de son équipe de bénévoles, Willy Perret-Gentil, locomotive de l'organisation, explique que cette désalpe se veut simple, une rencontre entre les gens de la campagne et de la ville. Elle est imprégnée de musique folklorique et d'amitié. Aucune entrée n'est encaissée malgré les nombreux groupes folkloriques sur scène." ... "sur place les animations auront commencé dès 9 heures du matin. S'y bousculeront un marché artisanal... la bouchoyade d'un porc à l'ancienne, ... la fabrication de fromage au feu de bois par Kurt Zimmermann de La Chaux-d'Abel, de la sculpture à la tronçonneuse, des attelages d'ânes, des promenades en calèches, du cor des Alpes, etc."
"La manifestation champêtre s'étoffe et le public apprécie" tiré du Quotidien Jurassien du mercredi 2 octobre 2002
"Ceux qui pensent qu'il n'est pas possible qu'une désalpe ait lieu au Boéchet n'ont qu'à venir y voir. A force de le dire et de l'organiser, la fête d'étoffe, d'étoffe. Le public apprécie et grossit d'année en année. Avec quatorze ans d'expérience, la manifestation champêtre a pris de la bouteille."
"La désalpe qui monte" tiré du Franc-Montagnard du jeudi 3 octobre 2002
"Assurément oui, cette désalpe du Haut-Plateau monte dans l'estime des visiteurs qui, chaque année, se pressent plus nombreux au Boéchet. L'arrivée du troupeau de quelques 120 génisses depuis la Combe-à-la-Biche est un événement qui, au fil des années, acquiert ses lettres de noblesse et occupe une belle place dans l'agenda des manifestations régionales. Un beau témoignage de reconnaissance pour l'excellent travail de l'équipe organisatrice et des bénévoles que pilote Willy Perret-Gentil. Même si le succès est croissant, les responsables ne vont pas faire de folies et souhaitent que l'essence de simplicité et de bonne humeur préside toujours à cette rencontre entre campagnards et citadins ô combien chaleureuse."
"Samedi la foule des grands jours est venue goûter à la fête champêtre" tiré du Quotidien Jurassien du lundi 7 octobre 2002
"... la fête a été assaillie de visiteurs comme jamais dans sa longue existence" ... "un public très nombreux s'est massé des deux côtés de la route en guignant l'arrivée des troupeaux. Elles se sont fait désirer ces dames aux couronnes fleuries. Mais dans l'attente, chacun aura pu goûter aux distributions généreuses de fromage de la région et de moût du pays neuchâtelois, au son calmant et immuable de trois cors des Alpes..." ... "le but avoué des organisateurs est de rassembler citadins et ruraux et il semble que le pari soit à nouveau gagné."
"l'édition 2002 connaît un succès extraordinaire. Près de 3000 spectateurs." tiré de l'Impartial du lundi 7 octobre 2002
"Près de 3000 personnes, davantage que l'an passé, ont afflué vers le petit hameau pour accueillir le troupeau rentrant au bercail, encadré par un cortège folklorique riche en animaux et en musique..." ... "Puis le troupeau s'est mis en marche avec sa belle cohorte de marcheurs, dix kilomètres à parcourir, avec des haltes bienvenues, à chaque fois bien arrosées." ... "Une nouvelle fois, une superbe organisation de l'équipe bénévole de Willy Perret-Gentil pour une désalpe qui a acquis désormais ses lettres de noblesses."
"Radieuse et mémorable." tiré du Franc-Montagnard du mardi 8 octobre 2002
"Les organisateurs de la désalpe pensaient avoir atteint le sommet l'an dernier. Samedi, rapidement, ils durent se rendre compte que l'édition 2002 allait battre tous les records et largement dépasser leurs pronostics." ... "Le cortège pu alors s'élancer et défiler devant un public agglutiné aux abords de la route cantonale. Un moment bref mais très prenant. Ensuite, alors que l'imposant troupeau récupérait de son périple et de ses émotions dans un champ voisin, les désalpeurs et les visiteurs se mêlèrent dans une sympathique cohue. La fête joyeuse repartit de plus belle, en musique. La soirée fut à la hauteur de la journée avec des groupes musicaux en toute grande forme et un public qui ne l'était pas moins. La halle ne désemplit pas avant la nuit largement entamée..."

Contact

Scheidegger Johny

Tél: 032 961 20 03

Email: desalpe.leboechet@gmail.com